Les bons gestes à adopter pour lutter contre l’allergie au pollen

ORIUM

L'arrviée des allergies au pollen avec l'arrivée du PrintempsLes jours rallongent, les températures se radoucissent, les oiseaux chantent, le Printemps s’annonce tranquillement ! Mais l’approche du Printemps et le retour des beaux jours signifient également l’arrivée des pollens… Gorge qui picote, nez qui coule, yeux qui pleurent, l’allergie au pollen est aussi de retour.

Sommaire :

Qu’est-ce que le pollen ?
L’arrivée du pollen, l’arrivée des allergies
Saison pollinique, les bons gestes à adopter
Des solutions pour réduit les risques d’allergie en intérieur
Les analyseurs de qualité de l’air intérieur QUAELIS d’Orium
Recommandations

Qu’est-ce que le pollen ?

le pollen en provenance des arbres et plantesDéfinition du Larousse : nom masculin – Ensemble des grains (gamétophytes) mâles d’une plante à graines, contenus dans les anthères des étamines, puis dispersés.

Matière poudreuse, produite par les étamines des plantes à fleurs, lesquelles constituent l’élément producteur mâle.
La pollinisation (rencontre du pollen et des ovules) a généralement besoin de l’aide du vent ou des insectes.

 

L’arrivée du pollen, l’arrivée des allergies

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) a publié le 1er mars 2021, son bulletin dans lequel il place 62 départements, soit une grande partie de la France, en alerte risque d’allergies, dont 20 d’entre eux, surtout dans le Sud, en alerte très élevée. Ces alertes sont dues aux températures douces entraînant le nouveau cycle de la nature, et la floraison de certaines plantes. Accueil — Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique — RNSA (www.pollens.fr)

Les arbres sont les principaux propagateurs de pollen en ce début de mois de Mars. Les cyprès dans le Sud, l’aulne dans le Nord, l’est et en Ile de France. Le frêne diffuse son pollen sur une grande partie de la France.

Les personnes allergiques doivent donc être particulièrement vigilantes aux coups de vent, porteurs de pollen pouvant entraîner les différents symptômes d’allergies, à savoir conjonctivites, éternuements, nez et gorges qui grattent, écoulements nasaux…

Saison pollinique, les bons gestes à adopter

Si vous êtes allergique, les bons gestes à adopter selon Les recommandations Sanitaires générales du Haut Conseil de la Santé Publique sont les suivants :

  • Chez soi :
    Se rincer les cheveux le soir
    Aérer 10 minutes par jour, de préférence avant le lever du soleil ou après le coucher du soleil en l’absence de pollution extérieure aux Particules Fines.
    Éviter les produits allergisants tels que le tabac, les bougies, l’encens, les bougies, les produits d’entretien et de bricolage
    Mesurer les particules Fines : identifier la présence de Particules Fines que peuvent représenter les sources de pollens.
  • A l’extérieur :
    Éviter toute activité entraînant une surexposition aux polluants et pollens
    Éviter de faire sécher le linge dehors
    Déplacements en voiture les vitres fermées
    En cas de problèmes et d’aggravation des symptômes, consulter son médecin ou allergologue.

Des solutions pour réduire les risques d’allergies en intérieur

Comme nous venons de le voir, il est donc fortement recommandé de réduire les risques d’allergies dans nos intérieurs afin de ne pas empirer les allergies dues aux pollens.

Des solutions existent afin de conserver une bonne qualité de l’air intérieur et ainsi réduire les risques d’allergies au sein de nos habitations dans lesquelles nous passons la plupart de notre temps. En plus des recommandations évoquées dans le paragraphe précédent, il est également recommander de faire le ménage régulièrement, de ne pas surchauffer les intérieurs, de nettoyer les filtres des VMC.

La pollution étant invisible, sans odeur, afin de pouvoir mesurer si l’air intérieur est bon, des mesureurs de la qualité de l’air permettent de rassurer ou de connaître le polluant à « chasser », notamment les Particules Fines, et d’entreprendre le bon geste pour pouvoir l’éliminer. Cela permet de réduire la quantité d’allergènes et de polluants aggravants.

Les analyseurs de qualité de l’air intérieur QUAELIS d’Orium

mesurer la qualité de l'air chez soi

Orium a développé une gamme de capteurs de l’air intérieur afin de connaître à tout moment les valeurs des polluants présents dans nos intérieurs. Cela permet de connaître la nature de ces polluants afin d’éviter les risques d’allergies et d’adopter le bon geste pour y remédier. En effet, la solution n’est pas forcément de purifier l’air, il suffit peut-être de supprimer la bougie, d’éviter un produit d’entretien, d’aérer… Quaelis vous offre la possibilité d’améliorer la qualité de votre air intérieur. Une large gamme est proposée en fonction des polluants à mesurer (CO2, COV, Particules fines, Formaldéhyde, Benzène).

En savoir plus : Découvrez les usages des QUAELIS

 

Nos équipes sont à votre écoute pour toutes demandes de renseignements contact@oriumfrance.com ou par tél au 02.28.23.06.51

Recommandation

COV, PM2,5, focus sur les particules fines PM1.0
Mesureur de qualité de l'air intérieur Quaelis 24
CO2, COV, PM1,0, PM2,5, PM10
Mesureur de qualité de l'air intérieur Quaelis 34
COV, PM2,5, formaldéhyde
Mesureur de qualité de l'air intérieur Quaelis 36